Mathdoc - Actualités

Mathdoc est en deuil

Claude Goutorbe, ingénieur en informatique, un des pionniers de Mathdoc, est décédé subitement le 14 avril d'un arrêt cardiaque.

Claude a commencé sa carrière en tant qu'ingénieur de recherche au Centre interuniversitaire de calcul de Grenoble, sur le campus de Saint-Martin d'Hères. Il introduit à cette époque TeX sur le campus, et sera crédité des années plus tard par James H. Davenport comme la personne qui lui a permis de maîtriser cet outil pointu de composition de textes mathématiques.

Il participe à la fondation de la Cellule Mathdoc en rejoignant l'unité avec Elizabeth Cherhal lors de sa création dès janvier 1995. Il écrit la première version d'EDBM, logiciel d'indexation, qui permet d'interroger la base de données Zentralblatt MATH sur le Web dès la première année. Ce logiciel, d'une fiabilité et d'une tenue en charge remarquable, est resté en production une vingtaine d'années.

Vers l'an 2000, les activités de Mathdoc s'étendent de façon significative avec le programme Numdam : numérisation, hébergement et diffusion de textes mathématiques de référence. Claude réalise une évolution majeure d'EDBM, qui permet à Mathdoc de diffuser directement les contenus Numdam depuis ses serveurs, ce qui semblait hors de portée lors de la conception du projet. C'est encore une évolution du système qui permettra à partir de 2005 de développer une famille de sites pour les revues diffusées par le Cedram.

Claude a participé à plusieurs projets européens ou internationaux. C'est lui qui a fait adopter le schéma de métadonnées du projet EuDML, par exemple, et développé des algorithmes permettant de créer des liens profonds entre bases de données, notamment de Numdam et EuDML vers le zbMATH. Quoique discret et modeste, il jouissait d'une forte reconnaissance internationale. Il a bâti des systèmes de recherche et d'accès aux documents redoutablement efficaces, simples à utiliser, fournissant exactement l'information nécessaire pour permettre une navigation rapide et un accès au document que l'on pourrait qualifier de « géodésique ». On peut raisonnablement conjecturer que tout mathématicien actif a utilisé un jour ou l'autre un service développé par Claude. Mais ses activités ont eu un impact au-delà des mathématiques car il a par exemple fait deux sites de revues numérisées pour l'Observatoire des sciences de l'univers de Grenoble, et le site de Cahiers GUTenberg.

*

Une petite cérémonie civile a été organisée pour ses proches de Grenoble et ses collègues jeudi 21 avril à Grenoble.

Lors de cette cérémonie :